5 manières simples d’améliorer votre isolation thermique

isolation thermique

Publié le : 14 janvier 20236 mins de lecture

Différentes stratégies sont incluses dans l’isolation thermique pour réduire les pertes d’énergie de votre maison. Ainsi, il existe plusieurs matériaux isolants disponibles sur le marché, notamment le polystyrène expansé, la ouate de cellulose, la laine de bois et le coton absorbant. N’oubliez pas qu’il existe plusieurs mesures incitatives pour vous aider dans l’isolation de votre maison. Ainsi, pour réduire vos dépenses, il est crucial de prêter attention à l’isolation de la résidence, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour isoler thermiquement votre logement et réduire votre consommation, plusieurs options s’offrent à vous.

Améliorer l’isolation du toit et des combles !

Selon les experts, le toit laisse s’échapper 25 à 30% de la chaleur. Il est donc crucial de s’assurer que le toit dispose d’une d’une isolation thermique suffisante. Cela est possible par l’extérieur. Les méthodes d’isolation utilisées dans cette situation sont plus sophistiquées et plus coûteuses. Mais ce type d’isolation est incroyablement efficace et n’a aucun impact sur l’espace de vie. Vous pouvez également aller à l’intérieur et continuer. L’utilisation de la laine animale, végétale ou minérale comme isolant présente plusieurs avantages. En plus d’être d’un prix raisonnable, la laine de roche, le lin ou le chanvre offrent une isolation thermique et une réduction du bruit supérieures. Ces matériaux isolants, ainsi que d’autres comme le liège ou le polystyrène expansé, sont facilement disponibles et peuvent être utilisés pour isoler vos combles, qu’ils soient perdus ou aménagés. Une meilleure isolation des combles et de la toiture peut réduire vos coûts énergétiques jusqu’à 20 %.

Ne négligez pas les fenêtres et faites attention à l’isolation des murs !

Environ 10 à 15 % de la chaleur est perdue par les fenêtres, qui peuvent aussi laisser passer des courants d’air. Faites un audit énergétique de votre maison pour déterminer tous les endroits où l’air se déplace. Bien que les fenêtres ne soient pas responsables de la totalité de ce pont thermique, elles en constituent une part importante. Vos fenêtres doivent être remplacées si elles présentent des fuites. Dans cette situation, utilisez un double ou triple vitrage suffisamment épais. Une entreprise d’isolation française peut vous fournir des fenêtres entièrement isolées avec un vitrage sur mesure. Grâce à sa structure et aux gaz rares présents entre les vitres, ils assurent une grande isolation thermique et acoustique tout en protégeant votre maison de l’humidité. Enfin, certaines caractéristiques du verre, comme le verre trempé, améliorent l’efficacité de l’isolation de vos fenêtres. Vous avez remarqué que pendant l’hiver, vos murs semblent rester un peu froids. Ils doivent être mieux isolés si l’énergie totale indique qu’ils ne le sont pas. En réalité, les murs sont la deuxième plus grande source de perte de chaleur après le toit. Vous pouvez économiser beaucoup d’argent sur le chauffage en améliorant leur isolation. Vous pouvez injecter une couche d’isolant à l’intérieur si vos murs sont un peu creux. C’est ce qui prend le moins de place. Il est également possible d’isoler le mur par l’intérieur, mais cela peut entraîner une réduction de la surface habitable et des désagréments pour les habitants de la maison pendant les travaux. Vous n’aurez pas à faire face à ces difficultés si vous choisissez d’isoler par l’extérieur. Cette technique est cependant beaucoup plus coûteuse et nécessite des démarches administratives comme la déclaration préalable de travaux. Le recours à un professionnel peut par ailleurs être nécessaire.

Bien isoler son plancher !

Par ailleurs, la chaleur peut s’échapper par les lames du plancher ; environ 10 % d’entre elles le font. Si vous constatez ces fuites, vos planchers doivent être mieux isolés. Plus le plancher est situé au-dessus d’une zone non chauffée, plus il sera froid. Dans cette situation, il est préférable d’installer des panneaux isolants au plafond du sous-sol ou de la cave. Cette approche présente l’avantage de ne pas empiéter sur la surface habitable de la maison. En revanche, vous pouvez isoler vos sols par le haut. Vos panneaux ou plaques d’isolation peuvent être posés directement sur le sol. Quant au toit, vous pouvez choisir le matériau qui vous convient le mieux parmi les matériaux synthétiques, minéraux, végétaux ou d’origine animale. Une chape flottante, une fine couche de mortier qui fait également office de barrière acoustique, peut être appliquée sur les panneaux isolants pour améliorer l’isolation du sol.

Améliorer la ventilation de votre maison !

Sans un système de ventilation fiable, vous ne pouvez pas dire que votre isolation est de qualité. Une ventilation efficace réduit l’humidité intérieure et garantit que l’air que vous respirez est constamment renouvelé. C’est d’autant plus crucial qu’une maison bien isolée empêche l’air extérieur d’entrer. Si la ventilation ne fonctionne pas, ce phénomène se produira. Cela aura également une incidence sur votre facture énergétique. Vous avez plusieurs possibilités si vous souhaitez améliorer votre système de ventilation. Le système de renouvellement d’air utilisé par la ventilation mécanique contrôlée (VMC) consiste à extraire l’air de certaines pièces et à le souffler dans d’autres zones. L’air extérieur pénètre dans le logement par le biais d’une ventilation par insufflation. Les ouvertures de ventilation permettent d’expulser l’air vicié. Chacun de ces dispositifs présente ses propres inconvénients et avantages en termes d’isolation thermique.

Plan du site